Lucilla

  
 

  

 

Poème
 Lucilla,
j’aime tes Yeux
tes yeux bleus
d’bleu o se rencontrent la clarete du jour
et l’obscurité de l’ âme humain
comme dans le son d’une harpe.

 

 

 

Des po tes pourrait comparer
des yeux bleus aux lacs des Hautes Alpes Autrichiens
dans lesquels se reflètent le bleu
du ciel infini et les ombres des montagnes
changeant le reflet de leur silhouettes
avec le deroulement de la journée
avec le chemin de la lumi re.

Poussés par le vent
qui vient de la profondeur
de l’inconnu de l’existence du monde
les nuages –
qui ressemblent aux grands myst res
de l’antiquité grecque –
traversent ce ciel et jetent leurs images sur la surface
de l’ eau poétique des Alpes –
ainsi ton âme j te les ombres
et les myst res de ces emotions et de la
profondeur de ton existence
sur la surface
de tes yeux
que j’aime tant.

 


  

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Lyrik, Texte in französischer, portugiesischer und spanischer Sprache. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s