Sur la poésie

Les chants désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots
la désespération est l’ aventure la plus dangéreuse
Hélas ! mais aussi part d’une vie chaleureuse
Publicités
Cet article a été publié dans Lyrik, Texte in französischer, portugiesischer und spanischer Sprache. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s